Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

14

L’idée est une peinture. A picture.
Et tacher ouvre le cercle des idées.
Chaque tache suggère un nombre indéfini de peintures. A partir d’une tache, on crée une peinture plus définie. Deux, cinq, vingt, trente, à partir de la même. C’est vertigineux, je me demande souvent où cela nous mènera. Mr Cozens préconise de puiser dans notre « stock d’idées ». L’imagination projette ce que le spectateur a en réserve, dans son stock d’idées, dans son caractère propre. Car les taches sont révélatrices. Elles en savent plus sur nous. Origine de l’invention qui est l’origine de l’œuvre d’art. Source de source.
Nous ne savons plus où stocker les taches. Gardez-les, dirait Mr Cozens. Discernez, distinguez entre elles. Excercez votre jugement. Opérez ensuite par soustraction, pour ne garder que les meilleures. Combinez-les.

 

Emmelene Landon, La tache aveugle // Ed. Actes Sud

 


Tag(s) : #Lecture en images
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :